Rechercher
  • DNA - Patrice BASLER

Deux gros chantiers et un projet d’envergure

Dernière mise à jour : 19 août

Roland Husser, maire de Gueberschwihr, ses trois adjoints néophytes et son équipe quasi totalement renouvelée (12 nouveaux sur 15 élus) ne manquent pas d’occupations. En effet, deux gros chantiers sont en cours dans la commune, et un gros projet est en gestation.


Dès le lendemain de leur installation, les nouveaux membres du conseil municipal de Gueberschwihr se sont mis au travail. « Nous avons en ce moment deux gros chantiers en cours. Celui de la rénovation de la mairie, qui avait débuté avant la pandémie du Covid-19 et qui avait été mis à l’arrêt durant un certain temps, et celui de l’aménagement du rond-point de l’entrée du village », précise Roland Husser, maire de Gueberschwihr. Et d’ajouter : « Tous les deux vont bon train et nous devrions pouvoir en prendre livraison très prochainement. »

En ce qui concerne l’aménagement de l’entrée du village, les travaux vont durer six semaines. Ils auraient dû commencer avant le déconfinement. Finalement, ils ont débuté il y a une semaine. L’idée principale est de ralentir la circulation à cet endroit, qui représente un goulet d’aspiration, où les voitures commencent à accélérer. Le rond-point, qui va être mis en place, va le modifier et le sécuriser. Ces travaux, d’un coût de 200 000 €, seront également mis à profit pour remplacer les anciennes conduites d’eau, et mettre en place l’assainissement séparatif. À la demande du Département, qui subventionne cette opération, le revêtement définitif ne sera mis en place que l’année prochaine, afin que le terrain ait le temps de se tasser.

La réception des travaux de réhabilitation de la mairie est programmée mercredi 8 juillet prochain. Cela permettra aux élus et au personnel, qui s’étaient provisoirement installés dans la maison des associations, de réintégrer leurs locaux aux alentours du 15 juillet.

Réhabilitation du clocher de l’église

Le montant des travaux de mise en accessibilité avec l’installation d’un ascenseur, transfert des archives au rez-de-chaussée, sécurisation, modernisation, aménagement de toilettes publiques et de rénovation, se chiffre à 390 000 €.

Une cure de jouvence est également prévue pour le clocher de l’église Saint-Pantaléon. Initié il y a deux ans, ce projet a nécessité de nombreuses procédures, le bâtiment étant classé monument historique. Des fouilles techniques et archéologiques ont été effectuées, et l’avant-projet définitif devrait parvenir à la mairie dans les prochains jours.

L’appel d’offres pour les travaux, estimés à 300 000 € HT, sans honoraires, sera lancé au début de l’automne. L’État participera à hauteur de 40 %, la Région à hauteur de 30 %, et le Plan Patrimoine 68 sera partie prenante à raison de 20 %.

Un appel aux dons, via la Fondation du patrimoine, a déjà permis de collecter près de 18 000 €. Par ailleurs, tous les viticulteurs se sont également investis, notamment avec leur cuvée Saint-Pantaléon, et un a appel a également été lancé auprès de la Fondation nationale du patrimoine.



3 vues

Posts récents

Voir tout